Sacré Coeur. Initiation à la gravure.

Mardi dernier, l’école du Sacré Coeur était à l’heure artistique. Serge Marzin, le papi d’Owen a initié les enfants et les encadrant à l’art de la gravure. Il a expliqué son travail tout en développant le vocabulaire : gravure, pointe sèche, presse, encre….  « Le travail exécuté avec les enfants est une initiation à la gravure en taille-douce (technique du creux). Le support est une matière de plexiglass. Le travail consistait à créer un dessin au moyen d’une empreinte laissé par une pointe en métal. Chaque enfant a créé une estampe originale à tirage unique à partir d’un de ces dessins. Elle se nomme technique de la pointe sèche, rendue célèbre par bons nombres d’artistes, entre autre Picasso. » commentait l’artiste.  Chaque enfant a pu exprimer son inspiration sur la carte de bonne année en cours de réalisation.

Serge Marzin, Artiste graveur et Imprimeur d’Art ouvre un atelier-galerie au 9 rue Rozières à Saint Pol de Léon à partir de février, et expose au pôle culturel « Le Roudour » à Saint Martin des Champs du 16 janvier 2015 au au 2 mars 2015
Serge Marzin, Artiste graveur et Imprimeur d’Art ouvre un atelier-galerie au 9 rue Rozières à Saint Pol de Léon à partir de février, et expose au pôle culturel « Le Roudour » à Saint Martin des Champs du 16 janvier 2015 au au 2 mars 2015

Oxygène contre la leucémie

C’était l’effervescence au lieu dit Locmélar dimanche matin.  Sous une météo idéale, dans le hangar spacieux de la Sarl Roudaut, les bénévoles d’Oxygène accueillait les premiers candidats à la Sortie Nature par un café chaleureux . Le premier départ était donnée dès 9h pour le 24 km, suivi par 16 km à 9h20. Pendant ce temps, aux points de ravitaillement, d’autres bénévoles apprêtaient leurs tables généreusement fournies pour offrir un petit déjeuner en plein air aux sportifs. A 9h30, les responsables du club ont sollicité un moment d’applaudissement en solidarité avec les récents évènements. Une vagues de marcheurs était au départ du 8km dès 9h30, accompagnés des coureurs du 11 km.  Le parcours était glissant, le choix des chaussures et des crampons allaient être déterminant pour profiter pleinement du circuit . Une urne de participation était mise à disposition des participants. Ici, pas de gagnant, ni de perdant, juste la fierté de participer à un évènement important : la lutte contre la leucémie.

Point de ravitaillement au moulin de Lansolot
Point de ravitaillement au moulin de Lansolot

Chant et guitares. 103 adhérents.

Vendredi soir , l’association Chant et Guitares a tenue son assemblé générale à la salle Sklérijenn. 25 personnes  présentes + 6 membres du bureau. 103 adhérents se répartissent les 12 groupes encadrés par 8 animateurs du lundi au jeudi. « La particularité de l’apprentissage consiste dans un premier temps à apprendre quelques accords de base permettant de s’accompagner soi même au chant sur des chansons préparées par l’animateur.Dès les premier cours il est déjà possible de jouer toute une chanson. Ensuite l’animateur amène les élèves à progresser en enrichissant par d’autres accords et des rythmiques différentes. » commente Jean Frère, secrétaire sortant. Coté bureau quelques modifications : Dominique Hamon prend la place de secrétaire, Audrey Kercret reste présidente, Christine LeGuen est trésorière, Mickaël Bescond, Françoise Quiviger, Philippe Tanguy et Yves Riou restent membres. A noté l’arrivée de Nathalie Corbin et de Murielle Le Roux entant que membres. L’aboutissement du travail de l’année est le spectacle de fin d’année où chaque groupe présente quelques morceaux le dimanche 7 juin après midi.

Mickaël Bescond, Françoise Quiviger , Audrey Kercrey, Jean Frère et Christine Le Guen.
Mickaël Bescond, Françoise Quiviger , Audrey Kercrey, Jean Frère et Christine Le Guen.

Aventure. gym, sapins, break danse et galette

Davantage connue pour la vente de sapin de Noël et les activités de gym enfantine avec Aurélie Vidale le samedi matin, l’association Aventure propose également une activité de Hip-Hop tous les vendredi soir à la salle de psychomotricité. Gràce à la facilité offerte par les responsables de l’école, une trentaine de jeunes se partagent les deux groupes d’age. Le premier de 7 a 11 ans et le second de 12 à 15 ans et suivent les conseils avisés de Morgane professionnelle de la danse acrobatique breakdanse qui se pratique beaucoup au sol. Ici on ne parle pas de troupe mais de crew. Souplesse, rythme, rigueur et funky font l’unanimité. L’association invite ses adhérents de toutes les disciplines le 17 janvier à 14h à la salle Sklérijenn à l’assemblée générale de l’association et partager la galette des rois.

La crew des 12-15 ans de la section Hip Hop proposée par Aventure.
La crew des 12-15 ans de la section Hip Hop proposée par Aventure.

Ecole. Apel et Ogec : le plein de projets

Dans la cantine colorée de l’école du sacré coeur, l’assemble générale de l’organisme de gestion ainsi que de l’association des parents d’élèves s’est tenu vendredi soir. L’ensemble du personnel était présent,  ainsi que plusieurs élus de la commune dont Marie-France Pouliquen adjointe. 299 enfants fréquentent l’école répartis en 11 classes. Le nombre des familles présente à l’assemblée reste faible. Pour la partie Ogec, Christophe Corre président, a présenté la progression des effectifs : en 10 ans le nombre d’enfants est passé de 184 à 300 élèves. Les projets aboutissent comme le chantier de déconstruction d’une classe pour faire place à une nouvelle construction,  l’acquisition de Ipads, le renouvellement des buts , l’installation d’un pare-ballon dans la cour. La progression de l’effectif justifie et facilite les investissements durables. Coté Apel c’est le plein de projets : Le vide grenier le 15 mars, voyage des Cm1 et Cm2 du 18 au 23 mai, opération pizza au mois d’avril et l’après midi récréative au moi de juin. Coté effectif, le bureau accueil trois nouveaux membres et compte 5 départs. Cerise sur la galette, Cindy Le Ny, présidente de l’apel, annonce que l’association fera l’acquisition d’une structure en bois en forme de « petit train » qui sera très prochainement installé dans la cour.

Les familles attentives mais en nombre insufissant
Les familles attentives mais en nombre insufissant